Financer ses études

Pour pouvoir partir au Québec, vous devez impérativement vous assurer de disposer des ressources financières suffisantes et attester de leur disponibilité.

Les universités québécoises n'offrent pas de programme de prêts ou de bourses qui puissent financer tout ou une partie de vos études.

 

Les bourses d'études sont très majoritairement octroyées par les autorités de votre pays d'origine ce qui est normal car tous les pays privilégient le financement des études de leurs ressortissants. Il est important de noter que les étudiants étrangers ne sont pas admissibles au programme de prêts et bourses du ministère de l'Éducation du Québec.

En France, les Régions et les villes accompagnent de plus en plus de jeunes via des dispositifs d'aide à la mobilité. C'est le cas par exemple de la Région Alsace avec le dispositif Boussole, la Région Aquitaine avec AquiMob, la Région Ile-de-France avec AMIE ou encore la Région Guadeloupe qui accompagnent les étudiants candidats à la mobilité au Québec. N'hésitez pas à vous rapprocher de vos collectivités pour connaître les démarches à suivre. Toute demande de bourse et d'aide financière doit être faite auprès de votre pays d'origine et des collectivités locales de votre lieu de résidence.

 

Si vous recevez une bourse, il est nécessaire de vérifier les dates et le montant des paiements avant d'arriver au Québec afin de prévoir si elle couvrira vos dépenses initiales. Il est également conseillé de vous informer précisément sur les frais qui seront couverts par votre bourse. Si celle-ci ne couvre pas l'intégralité de vos frais de scolarité et de subsistance, des preuves additionnelles de vos ressources financières devront être fournies aux autorités d'immigration québécoises.

 

Les études au Québec sont principalement financées par :

  • les fonds propres et personnels des candidats ;
  • des emprunts bancaires étudiants. Plusieurs banques offrent des conditions avantageuses pour partir étudier au Québec ;
  • des bourses d'études ou des dispositifs d'aide la mobilité généralement offerts par les collectivités : régions, départements, villes ;
  • des revenus personnels réunis en travaillant à temps partiel sous condition et uniquement au sein des campus.

Nous vous invitons à consulter la rubrique Budget à prévoir pour évaluer le coût d'une année d'études au Québec. Vous constaterez rapidement que le rapport qualité/prix est l'un des meilleurs au monde et que le budget nécessaire pour partir étudier au Québec est assez proche de celui d'un budget dans une province française. Il est par exemple nettement en dessous du budget d'un étudiant parisien.